skip to Main Content

A propos de la Sophrologie

La sophrologie a été créée en 1960 par le Pr Alfonso Caycedo, neuropsychiatre (orientation psychiatrie phénoménologique et existentielle). C’est une méthode scientifique conçue pour l’étude de la conscience et la maîtrise de l’équilibre entre le corps et l’esprit, avec des procédés vivantiels qui lui sont propres. Ces procédés vivantiels (de vivance, traduction de l’espagnol vivencia, expérience particulière en train de se vivre) sont des techniques psycho corporelles spécifiques. La sophrologie unit avec efficacité les méthodes de relaxation occidentales et certaines pratiques orientales.

Le Pr Caycedo et les thérapeutes qui ont utilisé la méthode à ses débuts sont des pionniers dans ce qu’on appelle actuellement les thérapies alternatives. La sophrologie peut être considérée comme une des premières méthodes ayant proposé à l’être humain occidental de pratiquer des exercices afin de développer sa conscience.

Les principes de base de la sophrologie

Le schéma corporel comme une réalité vécue
Toute expérience est vécue par le corps. Lorsque, par la répétition d’exercices corporels simples, nous développons ce que Caycedo appelle le « sentiment du corps », nous modifions petit à petit notre présence à nous-même, notre relation avec le monde extérieur et notre conscience.

Le principe d’action positive
La vie est une force. Bien souvent nous sommes coupés de cette force par nos schémas mentaux, nos peurs, nos habitudes. En activant positivement une capacité donnée par la vie, nous renforçons l’ensemble de notre être. Nous pouvons renforcer nos capacités (par exemple la concentration ou la mémoire) en nous appuyant sur le vécu corporel et sur la force de vie au présent.

La réalité objective
En nous entraînant à voir les choses telles qu’elles sont et non pas telles que nous voulons ou craignons qu’elles soient, nous nous offrons un espace de liberté. Elargir son point de vue est le premier pas vers la sérénité.

Comment se déroule un exercice de sophrologie?

Lorsque nous pratiquons un exercice de sophrologie, nous commençons par porter notre attention à notre ressenti corporel et émotionnel. Nous prenons conscience de la présence de notre corps tout en abaissant notre niveau de vigilance. Ce processus mène généralement à se sentir plus calme et plus présent. Nous pratiquons ensuite des exercices corporels, respiratoires et / ou mentaux en alternance avec des pauses. Ces exercices activent certaines de nos capacités ou de nos valeurs.

Il est fréquent, qu’à la fin de la séance, nous nous sentions plus sereins. Nous pouvons aussi éprouver un plus grand sentiment de présence, d’existence.
La répétition régulière des exercices est indispensable. C’est elle qui va nous conduire vers le mieux-être.

Back To Top